La diminution des produits phytosanitaires

Dans la région de Châteaubriant un réseau de fermes s'est mis en place pour étudier les effets de la baisse de produits phytosanitaires sur leurs cultures. Ces fermes sont de toutes natures : polyculture élevage, porc ou encore cultures de vente (blé, colza).
 
Cette action s’inscrit également dans le cadre du partenariat entre la Chambre d’agriculture et la communauté de commune du Castelbriantais “pour une agriculture éco-performante”. Le plan écophyto, mis en place par le ministère de l’agriculture et de la pêche à la suite du Grenelle environnement, vise à réduire de 50 % l’usage des produits phytosanitaires en agriculture, à l’horizon 2018, si possible.
 
Action majeure du plan écophyto 2018, la dizaine de fermes du réseau écophytoa un rôle de démonstration, de formation et d’information. Ces fermes participent aussi à produire des références permettant d’évaluer la faisabilité et les performances techniques, économiques, environnementales et sociales des systèmes de culture expérimentés.
 
En effet, il s’agit de réduire l’usage des produits phytosanitaires en jouant sur plusieurs leviers agronomiques, comme les pratiques culturales, les rotations, les choix variétaux, les dates de semis, les auxiliaires de culture... Ces réseaux locaux visent donc à favoriser le transfert de systèmes et de techniques économes en produits phytosanitaires. 

Fermer